1 articles avec systeme nerveux

Êtes-vous plutôt du genre sympathique... ou parasympathique ?

Publié le par lovol spirit

Êtes-vous plutôt du genre sympathique... ou parasympathique ?

Pensez-vous que la sérénité et l'amour peuvent se contredire ?

Qu'est-ce qui favorise la connaissance de soi ?

Le calme et la tranquillité ou alors par les luttes et la combativité ?

Vous pouvez penser que ce ne sont que des questions philosophiques mais vous savez que la nature recèle des trésors de sagesse, n'est-ce pas ? Or vous allez voir dans cet article comment la nature répond à ce genre de question.

Ces réponses peuvent vous aider à comprendre bien des blocages ou éviter parfois de mauvaises interprétations des paroles de la sagesse antique ou d’enseignements spirituels.

Il arrive d'ailleurs qu'à force de lire et de chercher à approfondir votre « savoir », vous finissiez par vous perdre dans des détails, attachant beaucoup trop d'importance aux mots et aux concepts, jusqu'à perdre le sens de votre démarche.

Vous allez voir que le fonctionnement de votre système nerveux renferme une sagesse qui peut vous apporter des informations à la fois simples et capitales.

Et si l'on se donne la peine d'y réfléchir un peu, ces informations peuvent constituer un guide pratique d'où vous pourrez tirer des façons de penser et d'agir, certes, plus efficaces mais surtout plus harmonieuses et plus respectueuses de vous-même et des autres.

De la survie à l'art de vivre

Votre cerveau vous permet de fonctionner selon deux logiques radicalement opposées mais avec le même objectif : Votre survie !

Ces deux logiques trouvent leur fondement dans le fonctionnement de 2 systèmes nerveux opposées mais complémentaires:

Vous avez un système nerveux appelé « sympathique » qui, comme son nom l'indique, est lié étymologiquement à la possibilité « d'une affinité entre des éléments différents ». Cette affinité entre des éléments différents fait penser au rapprochements des êtres, à la possibilité d'entente et de coopération de chacun et à l'attirance mutuelle : c'est le système de l'amour en quelque sorte.

L'autre système nerveux est appelé « parasympathique ».

Le préfixe « para » indique dans sa signification grecque l'idée d'être « contraire à » (comme dans le mot paranormal qui signifie contraire ou en marge de la normalité). Dans la signification issue de l'italien « para » veut plutôt dire « se protéger de » ou « se garantir contre » (comme dans les mots tels que parasol, parapluie, paratonnerre, etc.).

Est-ce que cela veut dire que la nature a prévu un système « contraire » ou « contre » la sympathie/l'amour ?

Pourquoi la nature a prévu un système contre l'amour?

Le système nerveux parasympathique répond à une logique à long terme et dont le mot d'ordre serait : «qui veut voyager loin ménage sa monture» ou, dit autrement, «qui va doucement, va sainement et va loin».

Son rôle est de maintenir l'équilibre dans le fonctionnement général de l'organisme en surveillant notamment ce qu'on appelle les constantes vitales : pression artérielle, rythme cardiaque, fréquence et volume pulmonaire, température du corps, et aussi l'équilibre dans les dosages sanguins (taux de sucre par exemple), etc.

C'est donc un système qui a un rôle de régulation et de mise au repos des organes pour la récupération et la gestion des réserves énergétiques de l’organisme mais pas seulement. Ce système favorise notamment la digestion, la croissance et la réponse immunitaire.

  Ce système semble porté par un esprit zen, voué au calme et à la tranquillité, à l'assimilation en profondeur, à l'évolution et à la préservation de ses acquis.

Tout semble parfaitement géré ainsi n'est-ce pas ? Et pourtant...

Pourquoi l'amour est-il associé à la lutte et à la combativité?

Le système nerveux sympathique mobilise activement l'organisme dans une logique à court terme, pour une urgence.

Le mot d'ordre est celui d'un état d'alerte face à une situation exceptionnelle: «vite, fuyons !» ou «à l'attaque !» par exemple mais il peut aussi se décliner comme une philosophie de vie: «qui ne tente rien n'a rien !», «à vivre sans péril, on triomphe sans gloire !», etc.

Plus concrètement, son rôle est de vous préparer à l'action grâce à une hormone bien connu : l'adrénaline !

Cette hormone bouleverse tout l'équilibre de nos constantes vitales : le rythme cardiaque s'accélère, la pression sanguine augmente, etc. C'est à la fois grisant et excitant mais aussi extrêmement coûteux en énergie et susceptible d'user, voire d’abîmer l'organisme à forte dose ou de dérégler son fonctionnement « normal ».

Vous avez ainsi un système « sympathique » qui est prévu pour faire face à l'incertitude du monde extérieur et où va s'exprimer la combativité et la lutte. Et plus particulièrement, il joue un rôle central dans le désir sexuel et la recherche d'un partenaire amoureux.

L'impulsion la plus forte qui vous pousse à agir est souvent résumée dans ce sentiment qui surpasse tous les autres : l'amour. Mais son fondement le plus viscéral reste le désir sexuel.

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas vous contenter d'une seule logique:

  • la logique à long terme se réfère à une norme. Ce système «parasympathique» protège contre les excès du stress et de l'excitation et favorise l'apprentissage (assimilation//digestion).
  • La logique à court terme met l'accent sur les occasions à saisir, sur le renouvellement des idées et la nouveauté, sur la création et la réaction, dont le moteur le plus puissant est le désir sexuel.

Ces exemples montrent que la nature ne cherche pas à fonctionner avec une seule logique ou une seule force. La nature s'appuient plutôt sur le jeu de mécaniques contraires et complémentaires.

Et vous, comment faites-vous ?

Combien de logiques animent vos choix ?

Comment essayez-vous de vous connaître par exemple ? Dans le confort du maintien et du renforcement de vos acquis par exemple ? Ou avez-vous un fonctionnement plutôt « sympathique », animé par une pression intérieure qui vous ouvre aux remises en question et à la nouveauté?

(à suivre)

Partager cet article

Repost 0